16/03/2014

Modave: l'Alem reprend la centrale de repassage

1212932259_B972248130Z.1_20140316153853_000_GQG248171.1-0.jpg

Le CPAS de Modave a décidé de confier sa centrale de repassage à la gestion de l’agence locale pour l’emploi de la commune.

Selon le président, Pierre Halut, cette décision relève de la sagesse. « Nous savons tous que les CPAS doivent se préparer à de nombreux frais supplémentaires dans les années à venir, avec la loi sur les allocations de chômage. La centrale de repassage, gérée par le CPAS, était déficitaire depuis longtemps. En 6 ans, la perte totale est évaluée à 66.000 euros. Nous avons donc estimé que ce n’était pas une priorité dans les finances, étant donné que les clients de la centrale ne sont pas les gens qui dépendent du CPAS ou qui sont le plus dans le besoin ».

Par contre, il n’était pas non plus question de laisser tomber les trois travailleuses qui y oeuvrent  :  « Nous voulions préserver l’emploi. Nous avons donc proposé à l’Alem de reprendre la gestion de la structure, en laissant à leur disposition les locaux actuels gratuitement et en leur cédant le matériel ».

De cette manière, les emplois sont pérrénisés. « L’Alem a plus l’habitude que nous de la gestion de ces structures de titres-services. Nous espérons qu’ils trouveront un mode de fonctionnement sain, avec l’accord des travailleuses, pour que cela convienne à tous et que les clients soient toujours satisfaits », conclut Pierre Hallut.

Noémie Boutefroy, la meuse HW, 16 mars 2014

Les commentaires sont fermés.